Le maltose

Accueil Le maltose

Le maltose

le maltose est le sucre à l’index glycémique le plus élevé

Bien que connu comme agent de fermentation dans la bière, le maltose ou sucre de malt est moins bien connu en tant que nutriment. Pourtant il est utilisé dans certains laits infantiles et comme sirop dans de nombreux plats industriels. Le maltose est aussi à privilégier pour les sportifs lors d’un effort intense et prolongé.

Dans cet article, nous allons présenter le maltose et ses bienfaits sur la santé, ainsi que les aliments qui en contiennent. Nous verrons qu’une carence en maltose est sans danger et expliquerons ce que les excegraves de maltose produisent sur notre organisme.

Qu'est-ce que le maltose?

Le maltose est un sucre de la famille des glucides, que l’on retrouve dans le malt, notamment dans la céréale germée d’orge ou de maïs. Il est issu d’un processus d’hydrolyse, autrement dit de la dégradation de l’amidon contenu dans ces céréales. Le maltose est surtout utilisé dans l’industrie pour son pouvoir fermentant, dans la levure, pour le brassage de la bière et dans le whisky. Il sert d’édulcorant dans de nombreux produits sucrés sous la forme de sirop de maltose ou sirop de malt.

Le pouvoir sucrant du maltose (33) est supérieur à celui du glucose mais plus faible que le saccharose et son index glycémique est très élevé (105). Le maltose est le sucre qui présente le plus fort index glycémique. C’est un excellent fournisseur d’énergie rapide.

Le maltose est formé de deux molécules de glucose qui créent une enzyme appelée la maltase lors de la digestion au niveau du pancréas.

Il convient de limiter la consommation de maltose, comme tous les sucres rapides même s’il ne présente pas de danger en soi. Il est plébiscité lors d’un effort intense et prolongé, notamment pour les sportifs. Il donne un coup de boost énergétique.

Quels sont les bienfaits du maltose sur notre sante?

Les bienfaits du sucre de malt

Le maltose étant un sucre, il est à consommer en fonction de nos besoins en glucides selon notre profil.

Les sportifs utilisent le maltose comme source d’énergie

En effet, lors d’un gros effort, le maltose servira de carburant musculaire. L’effort prolongé demandé au corps lors de la pratique d’un effort intense, demande un apport régulier de glucides et d’hydratation. Les boissons énergétiques contenant du maltose répondent aux besoins énergétiques de l’organisme en activité.

Le maltose fournit deux fois plus d’énergie que le glucose.

Le métabolisme des enfants demande un grand apport de glucides

Le maltose est notamment présent dans les laits infantiles. Il joue un rôle énergétique mais c’est aussi un régulateur de transit. Le maltose favorise aussi une bonne hydratation.

L’intérêt du pouvoir sucrant du maltose

Le maltose ayant un pouvoir sucrant plus élevé que le glucose, son utilisation peut être intéressante pour diminuer la quantité de sucre. En effet, il suffira d’une plus petite quantité de maltose que de glucose pour obtenir le même goût sucré.

Le maltose prévient la dénutrition

Il peut être utilisé à titre curatif chez les personnes dénutris ou ayant un apport calorique insuffisant au quotidien.

Les aliments riches en maltose

la double molécule de maltose est un sucre rapide

On trouve du sirop de maltose dans de nombreux produits industriels et sucrés :

  • Biscuits
  • Pâte à tarte
  • Confiseries : caramel mou
  • Barres de céréales
  • Chocolat en poudre
  • Chapelure
  • Lait infantile
  • Le miel
  • Certaines sauces comme le Ketchup
  • Friture
  • Confitures

Le maltose est aussi présent dans les aliments suivants :

  • Les céréales
  • Les graines germées
  • Les pommes de terre et patates douces
  • Les pâtes
  • La bière, le whisky
  • Le pain

Enfin le maltose est souvent utilisé dans les boissons énergétiques pour les sportifs avec un apport rapide d’énergie très intéressant.

Utilisation du maltose et associations possibles

La dextrine maltose pour les sportifs

Le maltose en complément alimentaire est donc largement utilisé chez les sportifs pour combler les besoins en sucre rapide et en énergie. Dans les boissons énergétiques, il est présent sous la forme de dextrine de maltose ou de maltodextrine, en poudre avec ajout d’eau.

La consommation de maltose est particulièrement adaptée pour les sportifs d’endurance (course à pied ou vélo) et pour la musculation. La prise de maltose pendant l’effort contribue à une augmentation des performances, en prévenant la chute de la glycémie et à réduire la fatigue musculaire. Le maltose permet de reprendre des forces pendant et après l’effort physique lorsqu’il est prolongé et améliore donc la capacité de récupération de l’organisme.

Le maltose est fréquemment associé à la dextrine, la maltodextrine est un mélange de plusieurs sucres (oligosaccharides, maltose, glucose, maltotriose…). La maltodextrine sert de complément nutritionnel en favorisant l’apport de glucides dans l’organisme.

Les carences en maltose

Le maltose n’est pas un nutriment nécessaire pour notre santé, on ne peut donc pas souffrir de carence de maltose. D’autant que, le maltose étant de la famille des glucides, nous consommons d’autres sucres tels que le glucose, le fructose (sucre des fruits et du miel), le saccharose (sucre de table issu de la canne à sucre ou de la betterave), le lactose (sucre du lait), l’amidon et la cellulose.

Les exces grave en maltose

Le maltose utilisé dans le processus de fermentation de la bière

La consommation de maltose doit rester raisonnable. Consommé en trop grande quantité et de manière régulière, le sucre de malt expose à un risque de diabète, en faisant augmenter le taux de glycémie. Il favorise aussi le surpoids et des difficultés de métabolisme lorsqu’il est consommé en excès.

Il est présent en sucre caché dans de nombreux aliments industriels tels que les carottes râpées, les sauces tomates, la mayonnaise, la margarine, le jambon sous-vide… Son goût moins sucré que le glucose passe davantage inaperçu dans notre alimentation.

Un excès ou une intolérance au maltose peut se traduire par des troubles digestifs tels que nausées, vomissements et douleurs abdominales.

Les interactions et les intolerances au maltose

Les personnes intolérantes au gluten doivent éviter le maltose, étant donné que celui-ci peut provenir d’amidon d’orge ou de maïs. L’intolérance au maltose est remarquée en cas de carence en sucrase-isomaltase.

Par ailleurs, il n’existe pas d’interactions néfastes entre le maltose et d’autres aliments.

Conclusion

Le maltose est donc un excellent carburant pour les sportifs avec une énergie rapidement assimilable par les muscles. Il peut être consommée sous la forme de complément alimentaire ou de boisson énergétique avant, pendant et après l’effort.

Son pouvoir sucrant est intéressant pour diminuer les quantités de sucre dans les recettes de cuisine lorsqu’il est employé en sirop de malt. Cependant, pour une alimentation équilibrée, il est nécessaire de consommer ce sucre avec parcimonie. Son index glycémique étant le plus élevé de tous les glucides, il est à éviter pour les personnes diabétiques